COLLECTIF LGBTQ* DU MANITOBA

Un monde qui nous ressemble.

Bienvenue

sur les terres faisant partie du territoire traditionnel des peuples anishinabé, cri, oji-cri, dakota et déné et qui sont au cœur de la nation métisse de la Rivière-Rouge, celles façonnées par nos parents, par nos ancêtres et par Louis Riel.

À propos

du Collectif LGBTQ* du Manitoba

Jonas, Arielle, Jen et Joel partagent leurs perspectives sur les joies et les défis d'être doublement minoritaires dans cet extrait du documentaire Cela était notre message (2019) du réalisateur Gabriel Tougas.

mission

Le Collectif LGBTQ* du Manitoba existe depuis janvier 2019, et a pour mission d’appuyer la santé et le bien-être de la communauté LGBTQ2 d’expression française du Manitoba, tout en s’assurant de la sécurité de celle-ci, tant sur le plan de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre que sur le plan linguistique et culturel.

Le Collectif est un regroupement sans but lucratif ayant pour projet principal la réalisation d’une analyse des besoins telle que mandatée par l’assemblée fondatrice du 23 janvier 2019. Le Collectif ne reçoit pas de subvention pour son fonctionnement, et est géré entièrement par des bénévoles.

En parallèle au projet d’analyse des besoins, le Collectif organise régulièrement des activités à caractère social, culturel et éducatif en accord avec sa mission. Voir plus bas les tables rondes, 5 à 7 et rencontres prévus en 2020-2021.

Une belle gang de francophones et francophiles qui se sont déplacés le 11 mai 2019 lors du défilé de la Fierté à Portage la Prairie.

langue

Le Manitoba compte 84 180 francophones, environ 7 % de la population totale. Près des trois quarts d’entre eux et elles sont nés en province; 15 % viennent d’ailleurs au Canada et 11 % de l’étranger.

Ils et elles sont concentrés en région urbaine dans les quartiers francophones historiques de St-Boniface, St-Vital et St-Norbert et aussi dans les quartiers anglophones de Elmwood et de Fort Rouge (Osborne Village).

À l’extérieur de Winnipeg, les villages et municipalités rurales traditionnellement francophones (parfois aussi métisses) sont nombreux, surtout dans le sud de la province : on peut citer Saint-Lazare, La Broquerie, Laurier, Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Laurent, Saint-Jean-Baptiste, Saint-François-Xavier et Grande-Clairière, parmi tant d'autres.

La province compte aussi bon nombre de francophiles issus, entre autres, des multiples écoles d’immersion.

Projet d'analyse des besoins

Le projet d'analyse des besoins du Collectif permettra de répondre aux questions suivantes : qui est la communauté LGBTQ2 d'expression française ? quelles sont ses préoccupations, ses besoins ? À quels défis est-elle confrontée? A-t-elle accès à des services en français sans crainte de discrimination en raison de l’orientation ou de l’identité de genre ? Est-ce que les services offerts garantissent aussi la sécurité linguistique et culturelle? Les résultats de l'analyse serviront à orienter la création de structures organisationnelles ou physiques nécessaires pour répondre aux besoins de notre communauté.

Rapport sur les résultats de la phase I - Lancement printemps 2021

Résultats de la phase I

L'équipe de recherche a travaillé d'arrache-pied pour analyser et synthétiser les résultats du sondage mené auprès de la communauté LGBTQ2 en juin 2020. Le premier rapport de recherche sera présenté lors d'une rencontre communautaire prévue au printemps 2021. Nous accorderons, bien évidemment, une place spéciale à nos partenaires lors de cette activité. Abonnez-vous à notre infolettre ou suivez-nous sur Facebook pour connaître tous les détails sur cet événement au fur et à mesure de leur diffusion.

Objectif de la phase II : les jeunes LGBTQ2S

La deuxième phase du projet, une recherche-action participative (RAP), a débuté en janvier 2021 et cherche à mieux comprendre les besoins des jeunes LGBTQ2S de 14 à 18 ans en matière de santé et de bien-être.

Suite aux résultats de la première phase, le Collectif a identifié les jeunes LGBTQ2 comme une priorité pour la suite du projet d'analyse des besoins. Les jeunes LGBTQ2 en contexte minoritaire linguistique sont particulièrement à risque d'être victimes de discrimination ou de stigmatisation ou ont un accès limité aux services de santé dans leur langue. Cela peut contribuer à une augmentation des problèmes de santé mentale et, par ricochet, avoir des effets négatifs sur l’apprentissage et l’intégration sociale au secondaire et lors de la transition vers le milieu postsecondaire.

La phase II du projet aura comme résultat, nous l'espérons, un plus grand intérêt pour le développement de programmes de soutien en milieu éducatif et que les administrateurs des établissements d’enseignement secondaire et postsecondaire reconnaissent le besoin d’interventions dans ces milieux, particulièrement pour les jeunes LGBTQ2 qui sont davantage vulnérables. Par ailleurs, les résultats permettront au Collectif de tenir compte des besoins spécifiques des jeunes dans l’évaluation et la mise en place de services de santé ou de bien-être à l’intention de la communauté LGBTQ2 d’expression française au Manitoba.

Pour en avoir davantage sur cette étude sur les jeunes, ou pour prendre contact avec l'équipe de recherche, écrivez-nous à info@collectiflgbtq.ca.

La recherche RAP favorise la co-construction des connaissances et des interventions en intégrant à la fois les savoirs scientifiques et les savoirs expérientiels pour mieux arrimer la recherche avec les besoins de la communauté participante. L’acquisition de nouvelles connaissances, comme par exemple par des entrevues progressives, joue un rôle primordial tout au long d’une RAP afin de mieux comprendre le vécu des jeunes.

Des phases ultérieures du projet d'analyse des besoins sont également prévues. Elles feront appel à des méthodes qualitatives telles que la RAP pour approfondir nos connaissances sur d'autres sous-populations de la communauté LGBTQ2 prioritaires : nouveaux arrivants, aînés, familles, entre autres.

Les résultats de l'analyse seront diffusés au fur et à mesure des phases du projet de recherche, permettant ainsi au Collectif d'en assurer le suivi.

Entente avec l'USB

Le projet d’analyse des besoins, conçue et menée à bien en partenariat avec la communauté LGBTQ2 par des experts et selon des méthodes fondées sur des données probantes, a fait l'objet d'une entente de recherche de cinq ans signée le 3 mars 2020 avec l'Université de Saint-Boniface (USB).

L'entente de recherche formalise la collaboration entre le Collectif et l'Université de Saint-Boniface et prévoit notamment le respect des principes de PCAP (propriété, contrôle, accès et possession) de même que la participation active des personnes LGBTQ2 au sein du comité scientifique et dans tous les travaux de recherche.

La première phase du projet a débuté en décembre 2019 et a permis de récolter des données via un sondage en ligne en juin 2020. La diffusion d'un premier rapport de recherche aura lieu lors d'une rencontre communautaire prévue en mai 2021.

Équipe de recherche

Le comité scientifique est composé de Jacqueline Avanthay Strus, professeur (sciences infirmières), Université de Saint-Boniface (sexualité et réduction des méfaits, populations vulnérables, santé autochtone); Sylvie Berthelot-Dilk, professeur (français), Université de Saint-Boniface (éducation inclusive); Janelle Campagne, Collectif LGBTQ* du Manitoba; Claudyne Chevrier, Université du Manitoba (santé des populations vulnérables, accès aux soins de santé, travailleuses du sexe, santé reproductive et sexuelle, genre, citoyenneté); Danielle de Moissac, professeur, Université de Saint-Boniface (services de santé, santé mentale et société, comportements à risque, déterminants de la santé); Dr José François, professeur et chef du département de médecine familiale, Université du Manitoba; Jen Funk, Collectif LGBTQ* du Manitoba; Daniel Gagné, professeur et doyen de l'École des sciences infirmières et des études de la santé, Université de Saint-Boniface (oncologie, famille, qualité de vie); Ndeye Rokhaya Gueye, professeur, Université de Saint-Boniface (statistique, santé des populations, santé des minorités, santé mentale et toxicomanie); Stephan Hardy, Collectif LGBTQ* du Manitoba, Mamadou Ka, professeur, Université de Saint-Boniface (sciences politiques, immigration, francophonie, diversité culturelle), Kevin Prada (assistant de recherche), Université de Saint-Boniface.

Afin de mener à bien sa mission, le Collectif a recruté des partenaires à l’échelle locale, provinciale et nationale.

Nos partenaires

En plus des scientifiques de l’Université de Saint-Boniface et de l’Université du Manitoba qui participent aux travaux de recherche, de nombreux partenaires – individus et organismes – contribuent au projet du Collectif en apportant des ressources financières ou humaines, une aide logistique ou organisationnelle, une lettre d’appui, des conseils, voire même un simple appui moral. Le Collectif tient à remercier chacun d'entre eux de son engagement en faveur de la communauté LGBTQ2 du Manitoba.

Le projet d'analyse des besoins bénéficie de l'appui financier de l'Université de Saint-Boniface, du département de médecine familiale de l'Université du Manitoba (lien en anglais), du Conseil jeunesse provincial (CJP), de la société Santé en français et de la Société de la francophonie manitobaine (SFM).

Le projet du Collectif bénéficie de l'appui en nature de plusieurs organismes, dont le Centre de Santé Saint-Boniface, la Fédération des parents de la francophonie manitobaine (FPFM), l'Université de Saint-Boniface (USB), le département de médecine familiale de l'Université du Manitoba (lien en anglais) et la Société de la francophonie manitobaine.

Plusieurs partenaires ont signalé leur engagement en faveur du projet au moyen d'une lettre d'appui : l'Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba (UNMSTJ), le Rainbow Resource Centre (RRC), le GRIS Montréal, le Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal et le Secrétariat LGBTQ2, Patrimoine canadien, Gouvernement du Canada.

Pour en savoir davantage sur le projet ou pour y contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à info@collectiflgbtq.ca . Si vous êtes déjà partenaire, abonnez-vous à l'infolettre pour vous tenir au courant de l'avancement des travaux.

Activités

Le Collectif a pour projet principal la réalisation d’une analyse des besoins telle que mandatée par l’assemblée fondatrice du 23 janvier 2019. En parallèle au projet d’analyse des besoins, le Collectif organise régulièrement des activités à caractère social, culturel et éducatif en accord avec sa mission. Inscrivez-vous à notre infolettre pour vous tenir au courant de toutes les activités du Collectif.

Rencontre communautaire virtuelle

Mai-juin 2021 - dévoilement et discussions des résultats de la phase I du projet d'analyse des besoins. Détails à suivre.

Soirée thématique

Juin 2021 - conférence virutelle. Détails à suivre.

Fierté Winnipeg Pride 2021

Septembre 2021 - conférence virturelle. Détails à suivre

Projection de films en français

Octobre 2021 - en collaboration avec Reel Pride. Détails à suivre.

Soirée thématique

Novembre 2021 - détails à suivre

5 à 7

Décembre 2021 - en collaboration avec la brasserie Nonsuch. Détails à suivre.

Nous joindre

Commentaires? Questions? Écrivez-nous!

info@collectiflgbtq.ca

Rendez-vous sur notre groupe Facebook pour les dernières actualités du Collectif.